La Nuit du Mapping

Dans le cadre des Ateliers d’automne du Projet Espace OpenStreetMap Francophone (EOF) d’Abidjan, les communautés OSM Togo, OSM Bénin, OSM Burkina-Faso, OSM Côte d’Ivoire et OSM Sénégal réactivent le dispositif « la nuit du mapping » en soutien à l’ensemble des acteurs impliqués dans les réponses humanitaires à la crise centrafricaine et à l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest. Cet événement s’inscrit dans la mobilisation communautaire des projets OpenStreetMap (OSM), Humanitarian OpenStreetMapTeam (HOT) et Espace OSM Francophone (EOF) dans le champ de la réponse de crise

mapping

La Nuit du Mapping est un dispositif de mobilisation des communautés OSM du projet Espace OSM Francophone dans le champ de la réponse de crise. Mobilisons nous sur les réponses de crise humanitaire en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale à travers des cartoparties à distance inscrite dans la mobilisation communautaire OpenStreetMap.

Avec la communauté OSM globale en améliorant la carte de base du projet OpenStreetMap sur des zones d’interêt opérationnels prioritaires, nous aideront à la génération de produits géographiques d’information, d’analyse et d’aide à la décision lancent « la nuit du mapping » en réponse à l’appel des organismes internationaux pour la cartographie des zones affectées.

mapping2

Activités

Nous cartographierons sur le gestionnaire de taches de HOT

Programme

Le programme s’articule comme suit :

  • 19h00 à 19h30 : accueil et installation des mappers
  • 19h30 à 20h00 : présentation de l’objectif de la nuit du mapping
  • 20h00 à 06h00 : mapping
  • 06h00 : fin de la nuit du mapping

Détails pratiques

Rejoignez-nous à L’ESATIC zone 4 (face hypermarché Bernabé) d’Abidjan muni(e)s de vos Ordinateurs – avec JOSM installé – pour apporter votre contribution à cette noble action!

PS : café, popcorn, sucreries (toujours) bienvenues !

 

Publicités

Ateliers ProjetEOF OSM & Dev Mobile

Du 13 au 27 octobre 2014 Abidjan abrite 2 semaines d’ateliers du Projet Espace OSM Francophone (EOF) autour de pratiques d’animation en cartographie OpenStreetMap (technique et organisationnelle) et développement d’application web mobile HTML .

Ces travaux en ateliers sont conduits avec des membres des communautés ivoirienns du projet OSMCI, de la scène du libre(AI3L), de fonctionnaires des services de l’Etat ainisi que de travailleurs des champs de l’action humanitaire et de l’appui au développement.

Bama

PROGRAMME D’ACTIVITE

Volet OpenStreetMap

Présenter

  • Projet OpenStreetMap
  • Usages du projet OpenStreetMap en Afrique de l’Ouest au sein des projets OSM de Côte d’Ivoire, du Togo, du Burkina Faso et du Sénégal.
  • Projet Espace OSM Francophone (ProjetEOF)
  • Projet Humanitarian OpenStreetMap Team (HOT)

Contribuer

  • Techniques de collecte de données terrains avec Field Papers, GPS et terminaux mobiles (OsmAND et OSMTracker)
  • Techniques d’edition de la base de données OSM avec le logiciel JavaOpenStreetMap (JOSM)

Utiliser

  • Cartes et services web
  • Cartes GPS
  • Cartes sous terminaux mobiles
  • Télécharger les données OSM dans des formats intéropérable SIG via sites de téléchargement de GéoFabrik, SOGEFI, HOT et requêtes Overpass

uMap

  • Utiliser données OSM et données ouverte dans le service de cartographie uMap

QGIS

  • Utiliser données OSM et données ouverte dans le logiciel de Système d’Information Géographique (SIG) et de cartogrpahie QGIS

Organiser et structurer

  • Organisation de cartoparties, de cartoparties de crise, de raids territoriaux
  • Structuration et formalisation d’activité OSM

Volet développement d’application web mobile en HTML5

  • Le mobile, qu’est ce que c’est ?
  • Contrainte et multi-écran.
  • L’environnement et les acteurs extérieurs.
  • L’utilisateur
  • Différences entre applications natives et webapps.
  • Les outils de développements.
  • les outils de débogage.
  • les Frameworks de développement.
  • Introducation au html mobile.
  • Introduction au css3/javascript/html5.
  • Créer un projet – Organisation des fichiers sources.
  • Créer une navigation entre les pages.
  • Les listes.
  • les formulaires.
  • Accéder aux ressources internes (GPS, Base de données, contact, sms, etc.).
  • La communication sms, mail, http, ajax, notification.
  • La persistence (base de données mobiles).
  • rendre son application disponible hors connexion.
  • La cartographie (OSM/Leaflets).
  • L’animation
  • Packager sa webapps en application native.
  • La publication mobile

 

 

 

 

 

 

 

 

CartoVillage

affich

C est  une occasion pour OSM-CI de mapper le village urbain appelé Anoumabo,ce village qui a vu naitre le groupe MAGIC SYTEM.Les centres d’ intérêts principaux dudit village sont collectés à l aide de walking papers et édités sur OpenSreetMap

t3

Ce Mapping permet de mettre a la disposition des citoyens du village une carte collaboratif et totalement libre pour améliorer leurs conditions de vie a travers des services Mobiles liées à la Géolocalisation

t2

VOIR LA CARTE D’ANOUMABO

Bouaké Mapping Party

Bouaké est une ville du centre de la Cote D Ivoire situé a 350 km environ d’Abidjan chef  lieu du département  et de la région de Gbeke. Cette ville abrite pour sa première fois  une cartopartie OpenStreetMap.

Bouake mapping party

C ‘ est un moment intense de collecte de donnée et d édition avec les citoyens de Bouaké.C est avec une grande joie que les citoyens découvrent la cartographie collaborative libre faite par les citoyens et pour les citoyens.

Bouaké Mapping Party

Les Africains contribuent a openstreetmap

1274633_559103364136733_641634558_oQuel est le rôle d’un citoyen dans le développement des territoires ? Comment les citoyens peuvent-ils se rendre utiles ? Est-ce possible d’évaluer l’impact des actions citoyennes ? Voici autant de questions que se posent beaucoup de citoyens africains, question que je me pose moi aussi. Dans ce billet, loin de donner de profondes réponses à ces questions, je voudrais relever des faits simples et bénévoles qui pour moi revêtent un caractère citoyen. C’est donc sous le reflet d’un atelier de cartographie sous OpenStreetmap, qui s’est déroulé le samedi 24 août 2013 à Marcory, que j’imprime ce billet ; un atelier qui selon moi, mérite d’être porté à la lumière.

Sans tambours ni trompettes, des citoyens africains, fleurtent avec les Logiciels Libres, qui leur donnent la possibilité de se mettre au service des populations et des territoires. Un exemple tangible, est l’utilisation d’OpenStreetMap, ce logiciel libre de consolidation de base de données cartographiques, pour la production de données géographiques libres et accessibles à tous. En effet, depuis environ 4 semaines, des jeunes citoyens ont décidé à travers des rencontres, de recueillir sur le terrain, des données géographiques permettant par la suite de définir le profil environnemental des rues et quartiers d’Abidjan. Ces rencontres devient une sorte de mode.

Ils contribue a OpenStreetMap pour sauver des vies

By Florent YOUZAN